To live together: the integration of Syrian children in Lebanon

cgd_site_liban_01 thumbnail
cgd_site_liban_02 thumbnail
cgd_site_liban_03 thumbnail
cgd_site_liban_04 thumbnail
cgd_site_liban_05 thumbnail
cgd_site_liban_06 thumbnail
cgd_site_liban_07 thumbnail
cgd_site_liban_08 thumbnail
cgd_site_liban_09 thumbnail
cgd_site_liban_10 thumbnail
cgd_site_liban_11 thumbnail
cgd_site_liban_12 thumbnail
cgd_site_liban_13 thumbnail
cgd_site_liban_14 thumbnail
cgd_site_liban_15 thumbnail
cgd_site_liban_01
cgd_site_liban_02
cgd_site_liban_03
cgd_site_liban_04
cgd_site_liban_05
cgd_site_liban_06
cgd_site_liban_07
cgd_site_liban_08
cgd_site_liban_09
cgd_site_liban_10
cgd_site_liban_11
cgd_site_liban_12
cgd_site_liban_13
cgd_site_liban_14
cgd_site_liban_15

Quartier Sin Elfil, Beyrouth, Liban. Le 18 octobre 2016. Une cuisinière dans la salle à manger du centre AFEL. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. Fondé en 1976, L'AFEL a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations hôtes et réfugiés. Elle s'occupe aujourd'hui de 520 enfants et 225 familles.

Quartier Bourj Hammoud, Beyrouth, Liban. Le 18 octobre 2016. Les enfants jouent au football durant la récréation dans l'école Bourj Hammoud. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. Fondé en 1976, L'AFEL a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations hôtes et réfugiés. Elle s'occupe aujourd'hui de 520 enfants et 225 familles.

Quartier Bourj Hammoud, Beyrouth, Liban. Le 18 octobre 2016. Les enfants de l'école Bourj Hammoud jouent durant la récréation. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. Fondé en 1976, L'AFEL a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations hôtes et réfugiés. Elle s'occupe aujourd'hui de 520 enfants et 225 familles.

Quartier Bourj Hammoud, Beyrouth, Liban. Le 18 octobre 2016. Les enfants de l'école Bourj Hammoud jouent durant la récréation. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. Fondé en 1976, L'AFEL a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations hôtes et réfugiés. Elle s'occupe aujourd'hui de 520 enfants et 225 familles.

Quartier Bourj Hammoud, Beyrouth, Liban. Le 18 octobre 2016. Les enfants de l'école Bourj Hammoud jouent durant la récréation. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. Fondé en 1976, L'AFEL a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations hôtes et réfugiés. Elle s'occupe aujourd'hui de 520 enfants et 225 familles.

Centre de Jouar, Jouar, Liban. Le 18 octobre 2016. Pause déjeuner dans le réfectoire pour les enfants de l'internat. L'internat de Jouar accueille 42 enfants issus de famille très difficile ( alcoolisme, abus, violence). 9 sont syriens, 8 sont sans carte d'identité, 1 palestinien, et le reste sont libanais. Le centre leur assure le logement, la santé, un suivi psy et une aide scolaire adapté. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. Fondé en 1976, L'AFEL a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations hôtes et réfugiés. Elle s'occupe aujourd'hui de 520 enfants et 225 familles.

Centre de Jouar, Jouar, Liban. Le 18 octobre 2016. Soutien scolaire pour les enfants de l'internat. L'internat de Jouar accueille 42 enfants issus de famille très difficile ( alcoolisme, abus, violence). 9 sont syriens, 8 sont sans carte d'identité, 1 palestinien, et le reste sont libanais. Le centre leur assure le logement, la santé, un suivi psy et une aide scolaire adapté. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. Fondé en 1976, L'AFEL a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations hôtes et réfugiés. Elle s'occupe aujourd'hui de 520 enfants et 225 familles.

Centre de Jouar, Jouar, Liban. Le 18 octobre 2016. Atelier menuiserie pour les enfants du centre de Jouar. L'internat de Jouar accueille 42 enfants issus de famille très difficile ( alcoolisme, abus, violence). 9 sont syriens, 8 sont sans carte d'identité, 1 palestinien, et le reste sont libanais. Le centre leur assure le logement, la santé, un suivi psy et une aide scolaire adapté. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. Fondé en 1976, L'AFEL a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations hôtes et réfugiés. Elle s'occupe aujourd'hui de 520 enfants et 225 familles.

Centre de Touline, Touline, Liban. Le 19 octobre 2016. Fin des activités pour les enfants du centre de Touline. 2 jeunes filles finissent de fermer les salles de classe avant de rentrer chez elles. 90 enfants bénéficient du soutien scolaire. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. ALPHA, l'Association Libanaise pour la Promotion Humaine et l'Alphabétisation a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations réfugiées. Elle s'occupe aujourd'hui de 450 enfants répartis dans 4 centres dans le sud Liban dans les villages de Touline, Tebnine, Yater et Haris.

Centre de Touline, Touline, Liban. Le 19 octobre 2016. Fin des activités pour les enfants du centre de Touline. Ils rentrent chez eux avec le bus scolaire. 90 enfants bénéficient du soutien scolaire. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. ALPHA, l'Association Libanaise pour la Promotion Humaine et l'Alphabétisation a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations réfugiées. Elle s'occupe aujourd'hui de 450 enfants répartis dans 4 centres dans le sud Liban dans les villages de Touline, Tebnine, Yater et Haris.

Centre de Touline, Touline, Liban. Le 19 octobre 2016. Fin des activités pour les enfants du centre de Touline. Ils rentrent chez eux avec le bus scolaire. 90 enfants bénéficient du soutien scolaire. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. ALPHA, l'Association Libanaise pour la Promotion Humaine et l'Alphabétisation a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations réfugiées. Elle s'occupe aujourd'hui de 450 enfants répartis dans 4 centres dans le sud Liban dans les villages de Touline, Tebnine, Yater et Haris.

Centre de Touline, Touline, Liban. Le 19 octobre 2016. Fin des activités pour les enfants du centre de Touline. Une jeune fille finis de fermer les salles de classe avant de rentrer chez elle. 90 enfants bénéficient du soutien scolaire. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. ALPHA, l'Association Libanaise pour la Promotion Humaine et l'Alphabétisation a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations réfugiées. Elle s'occupe aujourd'hui de 450 enfants répartis dans 4 centres dans le sud Liban dans les villages de Touline, Tebnine, Yater et Haris.

Centre de Haris, Liban. Le 19 octobre 2016. Activité scolaire et ludique dans le centre de Haris. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. ALPHA, l'Association Libanaise pour la Promotion Humaine et l'Alphabétisation a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations réfugiées. Elle s'occupe aujourd'hui de 450 enfants répartis dans 4 centres dans le sud Liban dans les villages de Touline, Tebnine, Yater et Haris.

Centre de Haris, Liban. Le 19 octobre 2016. Activité scolaire et ludique dans le centre de Haris. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. ALPHA, l'Association Libanaise pour la Promotion Humaine et l'Alphabétisation a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations réfugiées. Elle s'occupe aujourd'hui de 450 enfants répartis dans 4 centres dans le sud Liban dans les villages de Touline, Tebnine, Yater et Haris.

Tibnine, Liban. Le 20 octobre 2016. Majida entourée de sa belle-sœur et de ses neveux et nièces. Majida est une jeune femme syrienne de 33 ans. Originaire d'Idlib en Syrie, elle a fuit la guerre avec ses 2 jeunes enfants après que son mari soit décédé des causes de la guerre en 2012. Après avoir été pris en charge par l'association Alpha, elle est à son tour devenu formatrice pour les enfants. Depuis le début du conflit syrien en 2011, le Liban a accueilli plus de 1,2 million de réfugiés dont 500.00 enfants répartis sur tout le territoire entre les campements informels, les villes et villages libanais. ALPHA, l'Association Libanaise pour la Promotion Humaine et l'Alphabétisation a mis en place un programme d'activité de soutien scolaire et psychosocial pour les populations réfugiées. Elle s'occupe aujourd'hui de 450 enfants répartis dans 4 centres dans le sud Liban dans les villages de Touline, Tebnine, Yater et Haris.